Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche





Accueil > Les enseignements > PSE > PSE : santé > Sommeil - Rythmes biologiques > Surmortalité liée au travail de nuit

Surmortalité liée au travail de nuit

photoLien vers le kiosque INRS

Une étude publiée dans l'American Journal of Preventive Medicine met une nouvelle fois en lumière en lumière les risques liés au travail de nuit. Réalisée depuis 1988 auprès de plus de 85 000 infirmières, l'étude montre que les femmes qui ont travaillé de nuit plus de 5 ans présentent une surmortalité supérieure de 11 % à celle des femmes qui travaillent de jour. Cette surmortalité est liée à une fréquence plus importante des maladies cardiovasculaires chez les infirmières ayant eu des horaires de travail nocturnes.
juliette

Auteur: juliette

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires ( 0 )

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Le sommeil, toute une aventure !

Ce dossier pédagogique, réalisé dans le cadre de l'opération « Pièces jaunes 2017 », sensibilise les...

Lire la suite

ADES : les clés d'un bon sommeil

Le document joint est un compte-rendu de la formation ADES (Association Départementale d'Éducation...

Lire la suite